Nouveautés

Pourquoi votre chien est agressif et comment y remédier

Le comportement agressif d’un chien est une forme normale de communication chez son espèce, au même titre que la frustration ou à la colère chez nous les humains. Comme chez l’homme, le comportement agressif est encré chez tous les chiens. La différence réside dans le niveau d’agressivité qu’ils manifestent et dépend principalement de la race du chien, mais aussi de la relation qu’ils entretiennent avec leurs entourages et la position qu’ils occupent au sein de leurs environnements familiaux.

Alors que certaines races naissent avec une plus grande tendance à l’agressivité, les problèmes surviennent généralement dans des foyers qui, intentionnellement ou non, encouragent le développement d’un comportement agressif chez le chien.

Pourquoi votre chien est agressif

Il est important de savoir ce qui se passe lorsque votre chien fait preuve d’agressivité. Mordre des étrangers indésirables dans votre maison est une agression justifiée. Ceci dit, s’il mord le facteur ou vous-même lorsque vous le poussez du canapé, c’est inacceptable !

Il existe fondamentalement trois grands types de comportements agressifs chez les chiens, à savoir la domination, la possessivité puis la protection du territoire et de la meute.

La domination et la possessivité sont l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les chiens grognent ou, pire encore, mordent leurs maîtres. Ce type de comportement n’est pas inné, mais toujours le résultat de l’interaction du chien avec son environnement et ses propriétaires. Le chien a le sentiment d’avoir accédé à un rang important depuis un certain temps et a décidé de vous défier pour la position du leader alpha.

Comment gérer l’agressivité de votre chien

Si votre chien fait preuve d’un comportement agressif envers vous ou un membre de votre famille, il doit être remis à sa place immédiatement. Vous devez lui faire comprendre qu’il est le membre de la famille au plus bas de la hiérarchie en utilisant les quelques conseils qui suivent.

Avant tout, il est important d’analyser votre relation avec votre chien pour déterminer pourquoi il vous provoque. Évitez aussi les punitions physiques si possible, elles sont trop provocantes et peuvent aggraver la situation.

Chien possessif ou dominant

Un chien possessif aura tendance à se précipiter pour vous accueillir en premier lorsque que vous rentrez chez vous, ne laissera personne s’approcher de vous ou vous manifester un signe d’affection. Il vous faut travailler cela en toute urgence.

En rentrant, ignorez-le en essayant de toujours lui tourner le dos et ne croisez surtout pas son regard des yeux. Lorsqu’il insiste ou tente de s’agripper à vous, repoussez-le gentiment avec le pied ou soulevez seulement votre genoux au niveau de votre ceinture s’il est en face, puis ordonnez-lui d’un ton ferme de regagner sa place. Déposez vos affaires, dites bonjour au reste de la famille et/ou mettez-vous à l’aise. A ce moment, vous pouvez appeler votre chien pour le saluer à son tour.

Lorsque vous vivez en famille, il est important de toujours commencer par saluer le membre que vous souhaitez que votre chien considère comme votre second puis descendre dans la hiérarchie avant d’arriver à lui en dernier. Vous devez préserver l’ordre dans lequel vous saluer les membres de votre famille pour que votre chien “qui vous observe” puisse établir un classement hiérarchique et reconnaître sa place.

Lorsque vous recevez du monde et qu’ils frappent à la porte, vous ne devez en aucun cas laisser votre chien prendre les devants et recevoir vos invités à votre place. Au contraire, votre chien doit rester éloigné de la porte, couché dans son panier ou sa cage en attendant que tout le monde s’installe. Ce n’est qu’a ce moment précis que vous lui permettrez d’aller dire bonjour à vos convives avant de lui ordonner de regagner vite fait sa place sans plus attendre.

Les mesures correctives suivantes vous aiderons à reprendre les choses en main et assumer à nouveau le rôle de chef alpha :

  • Passez toujours les portes en premier;
  • mangez d’abord avant de remplir la gamelle de votre chien;
  • ne laissez pas votre chien vous vaincre dans les jeux de force comme la lutte à la corde;
  • ne jouez pas avec votre chien à la lutte et éviter le contact physique en général durant les séances de jeux. Vous pourriez vous faire mordre par accident et faire savoir à votre chien qu’il peut vous faire mal, ce qui est en soi une très mauvaise idée;
  • ne laissez jamais votre chien entreprendre une position supérieure à votre égard. Par exemple, votre chien a deux pattes posées sur votre torse pendant que vous êtes couché;
  • nettoyez les excréments de votre chien en son absence ou lorsqu’il vous tourne le dos;
  • Fixez et appliquez les règles de votre maison de manière cohérente, faites-lui savoir qu’il a des règles à suivre.

Chien protecteur

Un chien qui pose problème lorsque l’on reçoit du monde ou lorsqu’il sort faire une promenade ne le fait pas forcément par possessivité ou besoin de dominance. Un chien tient à sa famille plus que tout et les protéger est instinctif chez lui.

A l’extérieur, votre chien sera plus agressif en raison des différents stimulus auxquels il doit faire face. Il développe un sentiment d’insécurité qu’il transforme en agressivité pour sa défense et celle de ses accompagnateurs. Il est important que vous maitrisiez les bases de l’éducation comportementale du chien pour éliminer l’état de stress ou de panique que le votre pourrait subir. Prévenez ce problème en introduisant et en socialisant votre chien dès son plus jeune âge afin de dissiper sa méfiance à l’égard des étrangers. Essayez d’exposer votre chien à plus de choses et à des personnes différentes, ce qui signifie qu’il faut le sortir plus souvent !

Lorsque ce que vous croisez un autre animal en promenant votre chien, ne faites jamais l’erreur de le porter, de détourner votre chemin ou de lui crier fort de revenir vers vous s’il est détaché. Ces comportements sont associés par votre chien au danger, qui impliqueront de la panique et en résultera l’agressivité. Au contraire, ramenez-le vers vous calmement, parlez-lui d’une voix douce en lui disant de rester tranquille “Cela s’applique aussi à vous”.

Dans le cas ou vous seriez assis sur un bang, en position penchée ou accroupie pour faire vos lacés par exemple, donner l’ordre à votre chien de s’assoir et de ne pas bouger à pas moins d’un mètre de vous. Il aura tendance, par méfiance, à vous désobéir en voyant un inconnu s’approcher car il vous considère en désavantage au vue de votre posture. Vous devrez l’en empêcher en lui ordonnant, droit dans les yeux et fermement, de ne pas bouger. N’hésitez pas à lui crier dessus si nécessaire, c’est pour le bien de tout le monde. Votre chien constatera et finira par comprendre que le monde extérieur n’est pas synonyme de danger et sera plus détendu lors de vos prochaines sorties.

Si vous n’êtes pas sûr du comportement de votre chien lorsque vous le faites sortir en public, veillez à le mettre en laisse et à le museler. Ceci afin de protéger non seulement les gens, mais aussi votre chien. Le plus souvent, les chiens sont toujours mis à mort s’ils mordent et blessent quelqu’un.

Enfin, n’oubliez pas que ces agressions ne sont pas un problème mineur et qu’elles doivent être prises au sérieux. Si malgré touq nos conseils vous n’arrivez pas à reprendre le contrôle sur votre chien, nous vous conseillons vivement de demandez rapidement de l’aide à un professionnel.

Nouveautés

Ne manquez pas