AccueilLe Mag du chienComportementPourquoi un chien mange des crottes
Lien Affilié

Pourquoi un chien mange des crottes

Les chiens ont l’habitude de manger des crottes, au grand mépris de leurs maîtres, mais qu’est-ce qui les pousse à agir ainsi ? Les scientifiques ont récemment étudié le comportement des chiens qui en consomment et ont trouvé une réponse. Les recherches ont démontré que les chiens domestiques, qui peuvent également être de grands mangeurs de crottes, se tournent vers cette pratique en raison de carences nutritionnelles dans leur alimentation, causées par la famine ou la maladie.

Également connue sous le nom de Coprophagie, la consommation des excréments est largement répandue dans l’arbre généalogique des mammifères. Ce comportement, que l’on retrouve également chez les rongeurs, les lapins, les castors, les éléphants et les primates non humains, est généralement considéré comme une seconde chance pour un animal d’extraire des nutriments de son alimentation ou de se prévenir des parasites.

Ceci-dit, cela n’explique pas pourquoi des chiens autrement en bonne santé développeraient un goût pour les excréments.

Instinct, héritage génétique ou problème comportementale ?

Ce qui rend ce comportement encore plus déroutant, c’est que les chiens se tiennent généralement à distance de leurs propres excréments et de ceux des autres chiens, ont indiqué les chercheurs dans l’étude menée à ce sujet. Cet évitement peut provenir des habitudes ancestrales des loups d’éliminer en dehors de leur tanière, peut-être pour réduire le risque d’infection par des parasites trouvés dans leurs selles, ont suggéré les chercheurs.

Les loups expulsent dans leurs excréments les œufs de parasites intestinaux et ces œufs ne se développent généralement pas sous forme de larves infectieuses avant plusieurs jours. En mangeant les excréments frais trouvés dans ou près de leur tanière, les loups peuvent effectuer une sorte de ménage qui réduit le risque d’infection parasitaire, ont expliqué les chercheurs dans l’étude. Cependant, cette hypothèse sur l’origine de la consommation de déjections chez les chiens ne découle pas du comportement observé chez les loups et devrait être considérée comme “provisoire”, ont écrit les auteurs de l’étude.

En parallèle, les chiots peuvent apprendre ce comportement de leurs mères, qui lèchent leurs bébés lorsqu’ils sont très jeunes pour encourager l’élimination et pour les nettoyer par la suite. Heureusement, selon l’American Kennel Club, la plupart des chiens ont tendance à sortir de cette mauvaise phase de leur jeunesse dès l’âge de 9 mois.

Pour savoir pourquoi les chiens mangent des excréments, les scientifiques ont mené deux enquêtes en ligne, recueillant environ 3 000 réponses de propriétaires de chiens aux Etats-Unis et au Canada sur la fréquence, la persistance du comportement et le type de crottes qui attire le plus les chiens. La première enquête a porté sur les habitudes des chiens qui mangent des crottes et de ceux qui n’en mangent pas, tandis que la seconde n’a porté que sur les mangeurs de crottes.

Environ 16 % des personnes ayant répondu à la première enquête ont déclaré avoir observé leur chien manger des crottes et que le fait de se nourrir d’excréments ne semble pas être lié à un comportement généralement compulsif ou à des carences alimentaires. Dans la seconde, celle sur les mangeurs de déjections seulement, 38 % des chiens ont mangé des déjections une fois par semaine, et 62 % ont en consommé tous les jours.

Globalement, 85 % des mangeurs préféraient les crottes fraîches, datant de moins de deux jours. Cette préférence est apparue dans les deux enquêtes, et pourrait être un indice important des origines du comportement de mangeur de selles, en le reliant à un comportement adaptatif pratiqué par les ancêtres des chiens domestiques “les loups”, ont rapporté les auteurs de l’étude.

Dans de nombreux autres cas, les chiens commencent à manger leur propre crottes en raison d’une sorte de stress environnemental ou de déclencheurs comportementaux, notamment:

  • Isolement : Des études ont montré que les chiens qui sont gardés seuls dans des chenils ou des sous-sols sont plus susceptibles de manger des crottes que les chiens qui vivent près de leur famille;
  • confinement restrictif : passer trop de temps confiné dans un petit espace peut être un élément déclencheur. Il n’est pas rare de voir une coprophagie chez des chiens sauvés d’abris surpeuplés;
  • anxiété : souvent le résultat d’une personne utilisant des punitions ou des méthodes dures pendant le dressage à domicile. Selon cette théorie, les chiens peuvent éliminer puis manger leur propre crottes pour se débarrasser des preuves, mais ils sont ensuite davantage punis. Cela devient un cercle vicieux;
  • quête d’attention : les chiens mangent leur propre excréments pour obtenir une réaction de leurs maitres, ce qu’ils feront inévitablement. Donc, si vous voyez votre chien faire cela, ne réagissez pas de manière excessive;
  • association inappropriée avec de la vraie nourriture : les chiens nourris à proximité de leurs excréments peuvent établir un lien entre les odeurs de nourriture et celles des selles et seront incapables de faire la différence;
  • odeur de la mère :  dans certains cas, les chiots seront confus en reniflant les odeurs fécales sur l’haleine de leur mère après qu’elle les a nettoyées. En outre, les mères peuvent parfois régurgiter des aliments mélangés à des matières fécales de chiot. Il appelle cela une «inoculation appétitive», qui peut inciter un chiot à développer cette mauvaise habitude.
  • vivre avec un chien malade ou âgé:  Parfois, un chien en bonne santé consomme les selles d’un membre canin plus faible de la maison, en particulier en cas d’incontinence fécale. Les scientifiques émettent l’hypothèse que cela pourrait être lié à l’instinct de protéger la meute des prédateurs.

Comment combattre la Coprophagie

Durant la même étude, un autre constat a permis aux scientifiques de conclure que cette habitude est difficiles à changer. Ils ont découvert que les chiens qui aiment les excréments n’étaient pas faciles à dissuader, quelle que soit la méthode que les propriétaires essayaient d’appliquer pour y remédier.

La meilleure façon de mettre fin au problème est peut-être de recourir à des méthodes de dressage et de gestion de l’espace, notamment :

  • Gardez l’espace de vie du chien propre, y compris la cour, afin qu’il n’ait pas à chercher ses crottes;
  • les propriétaires de chats doivent garder le bac à litière propre ou hors de portée du chien;
  • surveillez votre chien lors de ses promenades et ramassez immédiatement derrière lui;
  • travaillez dur sur les ordres “pas toucher” et “au pied”. Un exercice simple consiste à apprendre à votre chien à venir récupérer une friandise dès qu’il a éliminé ces déchets. De cette façon, le chien prendra l’habitude de courir vers vous pour une friandise savoureuse et laisser sa mauvaise habitude derrière lui.

Vous pourriez aimer

Lien Affilié
610a7dfd66652f76dcc2fa0a