Nouveautés

Quand est-ce qu’un chien qui vomit doit passer chez le véto

Toute personne ayant passé suffisamment de temps en compagnie de chiens, sait que ces derniers vomissent régulièrement. La question qui se pose est quand est-ce qu’un chien qui vomit mérite t’il le plus votre attention ?

En tant que responsable du bien-être de votre toutou, il est important de savoir pourquoi votre fidèle compagnon vomit et quand faut-il consulter un vétérinaire. En continuant votre lecture, vous découvrirez pourquoi votre chien peut être malade, comment vous pouvez l’aider à se sentir mieux et quand faut-il impérativement consulter un vétérinaire.

Les vomissements les plus courants chez un chien

La forme la plus courante de vomissement est la bile ou le reflux biliaire qui est de couleur jaune ou verdâtre. La bile est généralement inodore, peut avoir la consistance d’une pâte, être pleine de mucus ou remplie d’air et de mousse.

La bile provient du foie et de la vésicule biliaire. Elle décompose les graisses et les huiles dans l’intestin grêle, puis aide l’organisme de votre chien à en absorber les nutriments. Le processus de digestion utilise la bile de façon continue tout au long de la journée. Le foie et la vésicule biliaire libèrent la bile dans l’intestin grêle pour préparer la digestion.

En petites quantités, la bile est essentielle à une bonne digestion. Ceci dit, il arrive qu’elle s’accumule dans l’estomac ou le tractus gastro-intestinal. Elle peut alors provoquer un malaise chez votre chien et le faire vomir.

Voici quelques-unes des raisons les plus courantes pour lesquelles votre chien peut vomir de la bile jaune.

1
Les sensibilités alimentaires

Les sensibilités alimentaires peuvent aussi provoquer une inflammation (ou gastrite) qui entraîne un reflux biliaire. En effet, certains aliments provoquent une réponse immunitaire et une inflammation rapide, qui se traduit par une surproduction de bile et des nausées. Dans cette situation, vous pouvez également observer une diarrhée due à une motilité accrue des aliments dans les intestins. Vous verrez probablement aussi des aliments non digérés dans les selles.

Bien qu’il existe des aliments connus comme le soja, le maïs et le blé, n’importe quel type d’aliment peut provoquer une réaction. Cela peut souvent se produire si vous donnez des aliments trop chauds ou trop froids pour la constitution individuelle de votre chien.

Nourrir votre chien avec des croquettes peut également provoquer des vomissements de bile, en asséchant le tube digestif et donc en augmenter sa température. Les croquettes absorbent l’humidité dans le tube digestif, ce qui entraîne une dilatation de l’estomac et une surproduction d’acides gastriques. Il est donc conseillé de donnez à votre chien une alimentation fraîche, complète et crue.

Ceci dit, si vous préférez tout de même le nourrir de croquettes, divisez sa ration journalière en trois ou quatre petits repas et donnez-les lui tout au long de la journée.

Une nouvelle nourriture ou un nouveau produit ajouté à l’alimentation habituelle de votre chien peut également perturber son estomac. Lorsque vous introduisez un nouvel aliment, essayez-le d’abord dans un repas séparé avant de l’ajouter à la nourriture habituelle de votre chien.

Parfois, vous verrez votre chien manger de l’herbe, puis vomir de la bile jaune mélangée à cette même herbe. Il est répandu que les chiens font cela pour refroidir leur estomac, bien que cette croyance reste sujet à débat.

Que faire dans ces cas

Si votre chien souffre d’une gastrite sévère, donnez une pause à son système digestif en lui imposant un jeûne de 24 heures ou en lui servant du bouillon d’os à température ambiante ou légèrement réchauffé pendant 24 à 48 heures.

Les vomissements inflammatoires affaiblissent la rate. Il est donc important d’éviter de servir la nourriture de votre chien froide ou sortant directement du réfrigérateur.

2
Les allergies

Les allergies peuvent également être une cause de vomissements chez les chiens. Votre chien peut être allergique à sa nourriture sans que vous vous en rendiez compte. De nombreuses personnes pensent que cette piste n’est pas à envisager parce qu’ils donnent à leurs chiens la même nourriture depuis des années. La réalité est que les chiens peuvent développer des allergies à tout moment de leur vie.

Les allergies alimentaires les plus courantes chez les chiens sont dues au poulet et au blé, qui sont également intégrés à la plupart des aliments pour chiens. Même un simple changement dans l’environnement d’un chien, comme le déménagement dans une nouvelle maison, peut déclencher des allergies. Outre les allergies alimentaires, les problèmes de peau et de pelage peuvent également en être le symptôme.

Ce que vous pouvez faire

Essayez de changer l’alimentation de votre chien en lui donnant une nourriture à faible composition, comme une nourriture contenant du saumon et un légume.

Pour éviter toute complication, nous vous invitons à découvrir en détail ce que votre chien peut ou ne doit pas manger ou à explorer notre rubrique consacrée à son alimentation.

3
L’inflammation

Une inflammation dans le tractus gastro-intestinal peut être une raison pour laquelle votre chien vomit de la bile. L’estomac et l’intestin grêle peuvent être à l’origine de cette inflammation. Cela se produit lorsque les fluides qui y circulent sont faibles.

Les acides présents dans l’estomac du chien sont similaires aux nôtres, mais les sécrétions digestives ne sont pas libérées de la même manière. Le système digestif de votre chien libère de la bile et des enzymes même s’il n’a pas mangé.

Ainsi, le manque de nourriture peut entraîner une accumulation de bile et irriter la paroi de l’estomac de votre chien. Ce phénomène se produit généralement pendant la nuit… et votre chien va donc vomir peu après son réveil.

Ce type de vomissement de bile est parfois connu sous le nom de syndrome de vomissement bilieux. On parle aussi de vomissements de faim. Outre le manque de nourriture, ce syndrome peut être causé par un manque de fibres dans l’alimentation du chien, le fait de boire beaucoup d’eau, la prise de certains médicaments, des allergies, ou encore la consommation d’aliments gras ou d’herbe.

Que faire dans ce cas

Pour aider à combattre le syndrome des vomissements bilieux chez votre chien, essayez de fractionner ses repas en plusieurs petits repas et de lui donnez une alimentation pauvre en graisses et riche en fibres. Si votre chien prend des médicaments et que vous pensez que cela peut en être la cause, demandez conseil à votre vétérinaire.

4
Les troubles gastro-intestinaux

Dans le cas ou votre chien vomit fréquemment cette bile jaune, il y a lieu de s’inquiéter. De plus, si les vomissures de votre chiot sont blanches, meringuées et mousseuses, c’est urgent. En cas de doute, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire habituel le plus tôt possible.

Il existe de nombreuses pathologies qui affectent le tractus gastro-intestinal ou système digestif et qui peuvent être une cause sous-jacente. Ces affections sont les suivantes :

  • Cancer;
  • Ulcères;
  • Parasites;
  • Pancréatite;
  • Substances toxiques;
  • Les maladies inflammatoires;
  • Infections bactériennes ou virales;
  • Corps étrangers logés dans le tractus (comme des morceaux d’os ou des jouets à mâcher).

La pancréatite survient généralement lorsque le chien a mangé un repas très gras ou huileux. La nourriture grasse va enflammer le pancréas du chien et provoquer des vomissements, des douleurs abdominales et de la diarrhée. Cela se produit un jour ou deux après l’ingestion du repas gras.

La bile est un liquide suffisamment acide pour ronger l’œsophage du chien si elle n’est pas traitée. Votre chien devra être diagnostiqué et suivi par un vétérinaire dès l’apparition des symptômes.

Les vomissements combinés à d’autres symptômes

Comme nous l’avons mentionné précédemment, un chien qui vomit fréquemment, doit consulter un vétérinaire. Observez votre chien à la recherche d’autres symptômes afin de pouvoir les signaler. Les autres symptômes aideront votre vétérinaire à déterminer la cause sous-jacente. Soyez attentif à ce qui suit :

  • Diarrhée;
  • léthargie;
  • manque d’appétit;
  • présence de sang dans les vomissures;
  • augmentation ou diminution de la consommation d’eau et de la miction.
Ce que vous pouvez faire

Tenez un journal et notez-y les habitudes quotidiennes de votre chien en matière d’alimentation et de vomissements. Prenez des notes sur :

  • les aliments qu’il mange;
  • Les heures de repas de votre chien;
  • quand est-ce qu’il vomit (date et heure);
  • à quoi ressemble les vomissures;
  • tout autre symptôme apparent.

Il peut être utile de prendre une photo des vomissures. Vous pouvez la conserver pour la comparer plus tard ou pour la montrer à votre vétérinaire si vous devez emmener votre chien pour un examen.

En conclusion, il n’y rien d’alarmant dans le fait que votre chien soit mal au point occasionnellement, notamment après avoir ingurgité son repas juste après une activité physique intense. Par contre, si cela devient fréquent et que vous constatez, en plus, l’un des symptômes mentionnés plus haut, prenez vos précautions et rendez visite rapidement à votre vétérinaire.

Ne manquez pas