Nouveautés

6 étapes pour apprendre à son chien la propreté

L’une des tâches les plus difficiles auxquelles une famille doit faire face lorsqu’un nouveau chiot rentre à la maison est de veiller à ce que le chien soit propre. Cela signifie que le chien devra faire ses besoins à l’extérieur et ne pas utiliser votre maison et vos meubles comme toilettes. Beaucoup de gens pensent qu’apprendre à son chien la propreté est une tâche difficile, mais elle ne devrait pas l’être. Si vous vous armez de toutes les informations sur les meilleures pratiques pour que votre chien soit propre, vous êtes sur la bonne voie pour avoir un chien qui fait ses besoins là où vous voulez qu’il aille.

1
Commencez tôt

On peut apprendre à son chien la propreté à tout âge, mais le meilleur moment pour commencer est entre huit et douze semaines. Si vous mettez en place une routine de propreté dès que vous ramenez votre chiot à la maison, il ne tardera pas à avoir une bonne idée de l’endroit où il doit faire ses besoins.

Une cage est un excellent outil pour l’apprentissage de la propreté chez le chiot. Elle le maintient confiné lorsqu’il n’y a pas de surveillance et la plupart des chiens apprennent rapidement que s’ils font dans leur cage, ils devront s’y asseoir. La plupart des chiens sont assez hygiéniques et n’apprécient pas de devoir s’asseoir dans des crottes ou de l’urine de chien.

2
Utilisez une cage

Assurez-vous qu’il y a assez de place dans la cage pour que votre chiot puisse se retourner, mais ne lui laissez pas trop de place pour qu’il puisse faire ses besoins et s’allonger suffisamment loin.

De nombreux propriétaires de chiens considèrent une cage comme une cellule de prison ou comme une punition, mais votre chien aimera avoir son propre espace où il pourra s’échapper de l’agitation de la maison pendant un certain temps. Faites de la cage de votre chien un endroit joyeux et ne l’utilisez pas comme punition.

Vous pouvez nourrir votre chien dans la cage ou, pendant qu’il y est, lui offrir des friandises. Placez-y un jouet ou un produit à mâcher favori avec lui, ajoutez des couvertures et il aura une tanière confortable dans laquelle il pourra s’échapper chaque fois qu’il en ressentira le besoin. L’utilisation d’une cage pour votre chien peut lui éviter des ennuis et pas seulement en cas de non-respect des règles de la maison.

Censée représenter sa tanière naturelle, là où il se sent bien et en sécurité, il est important d’habituer votre chien à la cage méthodiquement. Ainsi, il aimera toujours s’y rendre et vous facilitera le processus d’apprentissage.

3
Gardez les yeux ouverts

Garder un œil sur votre chiot est un facteur clé pour qu’il soit correctement éduqué. Chaque fois que vous voyez qu’il renifle, tourne en rond ou commence à s’accroupir, emmenez-le immédiatement à l’extérieur, à l’endroit où vous voulez qu’il aille et voyez s’il rejette ses excréments. S’il le fait, félicitez-le abondamment.

Une bonne idée est d’avoir un indice, comme “dépêche-toi”, pour que votre chiot sache ce que vous voulez qu’il agisse. Lorsqu’il va aux toilettes, répétez l’exercice et félicitez votre chien pour le travail bien fait. Il est préférable de sortir le chien et que rien ne se passe, plutôt que de prendre le risque qu’un accident se produise.

4
Établissez un planning

Nourrir, donner de l’eau et promener votre chien selon un horaire régulier facilitera grandement l’apprentissage de la propreté. Les chiots sont comme des enfants et ils s’épanouissent dans une routine. Essayez de sortir le chien à la même heure tous les jours afin qu’il puisse ajuster ses fonctions corporelles.

La première chose que vous devez faire le matin est de sortir le chiot de sa cage et de ne pas laisser ses pattes toucher le sol. Amenez-le à l’endroit où vous voulez qu’il aille, donnez-lui le signal et félicitez-le lorsqu’il a réussi. Sortez votre chiot au moins toutes les deux heures tant qu’il est en bas âge, après avoir mangé ou bu et surtout après avoir joué. Avant que vous ne vous en rendiez compte, votre chiot vous fera savoir qu’il est temps de sortir pour faire ses besoins.

5
Ne laissez pas le chiot vagabonder

Laisser votre chiot errer dans la maison est un moyen sûr d’avoir des accidents. Si vous avez décidé de ne pas utiliser de cage, et même si vous en utilisez une, le fait de confiner le chien à certains endroits de la maison peut faciliter l’apprentissage de la propreté pour tout le monde.

Il est difficile de suivre un chiot lorsqu’il a le contrôle de la maison, mais si vous le gardez dans la cuisine, il pourra toujours participer à l’action et sera mieux surveillé en cas d’accident.

6
Persévérez

Il y aura des moments où, au début de votre période d’apprentissage, vous aurez l’impression que votre chiot ne comprend pas. Il peut aussi avoir des accidents dans la maison à l’occasion. Il n’y a pas lieu de se décourager. Si vous vous en tenez à votre routine, gardez un œil sur votre chien et faites des sorties fréquentes dans sa salle de bain extérieure, en un rien de temps votre chiot sera propre.

Une autre bonne idée est d’utiliser la même porte tout le temps lorsque vous le sortez, de sorte que lorsqu’il doit y aller, il s’y dirigera et vous fera signe pour que vous le laissiez sortir. Une fois que cela se produit, vous pouvez vous féliciter et savoir que votre chiot commence vraiment à comprendre qu’il est interdit d’aller aux toilettes dans la maison.

Nouveautés

Ne manquez pas